Sophia Akuffo becomes second female Chief Justice of Ghana | Sophia Akuffo devient la deuxième femme juge en chef du Ghana

Sophia Akuffo becomes second female Chief Justice of Ghana

Ghana’s President Nana Addo Dankwa Akufo-Addo named on Friday Supreme Court justice Sophia Akuffo as the new Chief Justice.

Justice Akuffo, who has been a judge of the Supreme Court for more than 20 years, takes over from Mrs. Georgina Theodora Wood who retires on June 8. She will become the fourth most powerful person in Ghana after the President, Vice President and Speaker of Parliament. She will also be the second female Chief Justice in the West African country.

The president, in a speech to introduce her, said she is as a “worthy successor” to outgoing Chief Justice Wood.

President Akufo-Addo said he has known Justice Akuffo for nearly 40 years, and trusts her ability and integrity to deliver.

He praised Justice Akuffo for her “hard work, her capacity for detailed research, her independence of mind and spirit, her honesty and integrity, her deep-seated respect for rule of law and her abiding belief in the sovereignty of the Almighty God”.

Photo credit: Pan African Lawyers Union

Le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a nommé le nouveau juge en chef de la Cour suprême, Sophia Akuffo.

Le juge Akuffo, qui a été juge de la Cour suprême depuis plus de 20 ans, succède à Mme Georgina Theodora qui prend sa retraite le 8 juin. Elle deviendra la quatrième personne la plus puissante du Ghana après le président, le vice-président et le président du parlement. Elle sera également la deuxième femme juge en chef du pays de l’Afrique de l’Ouest.

Le président, dans un discours d’introduction, a déclaré qu’elle était «un digne successeur» du juge en chef sortant Wood.

Le président Akufo-Addo a déclaré qu’il connaissait le juge Akuffo depuis près de 40 ans et fait confiance en sa capacité et en son intégrité.

Il a félicité le juge Akuffo pour son «travail acharné, sa capacité de recherche détaillée, son indépendance d’esprit son honnêteté et son intégrité, son profond respect pour la primauté du droit et sa conviction permanente dans la souveraineté du dieu tout-puissant».

Source PANA