New Bill protects immigrant New Yorkers from immigration services fraud | Un nouveau projet de loi protège les immigrés New-Yorkais contre la fraude en matière d’immigration

[column width=”47%” padding=”6%”]

New York City Council passed Intro. 746 on April 5, 2017. The bill originally introduced in Spring of 2015 prevents non-attorneys from providing fraudulent and/or unauthorized immigration legal services in New York City and creates new, stronger tools for the Department of Consumer Affairs to enforce the rules.

The bill also requires the Department of Consumer Affairs (DCA) to provide periodic reports to the Council with information regarding the number, type, source and result of complaints against providers.

“Immigrants beware!” said NYC Council Member Daniel Dromm (D-Jackson Height, Elmhurst), lead sponsor of Intro. 746-A, legislation designed to prevent immigrants from falling prey to unscrupulous service providers. “Now more than ever it is important to protect our immigrant communities and my legislation does just that. It clarifies prohibited conduct for service providers and strengthens posting requirements, which now must direct individuals to the Office of New Americans’ hotline for complaints and legal help. Furthermore, it doubles penalties for those who would still take advantage of immigrants, with fines ranging from $500 – $10,000. Finally, it creates a Consumer Bill of Rights protecting immigrants from fraud. I thank the New York Immigration Coalition and my colleagues who have worked closely with me on this bill which, when made law, will have a transformative impact on our city.”

The Mayor is expected to sign this bill into law later this month.

Source: New York Immigration Coalition

[/column] [column width=”47%” padding=”0″]

Le 5 avril 2017, le conseil municipal de la ville de New York a adopté une loi locale ‘Introduction 746’. Le projet de loi a été présenté initialement au printemps 2015 pour empêcher les non-avocats de fournir dans la ville de New York, des services juridiques d’immigration frauduleux et/ou irréguliers et ainsi créer de nouveaux et plus solides dispositifs au ministère de la consommation pour faire respecter les règles.

Le projet de loi exige aussi que le service de la consommation (MC) fournisse au conseil municipal des rapports périodiques avec des informations sur le nombre, le type, la source et l’issue des plaintes déposées contre les prestataires.

“Les immigrés, prenez garde!” a déclaré Daniel Dromm (D-Jackson Height, Elmhurst), membre du Conseil municipal de la ville de New York et le sponsor principal de la loi ‘Introduction 746-A, la loi conçue pour empêcher que les immigrés deviennent la proie des prestataires peu scrupuleux. “Maintenant plus que jamais, il est important de protéger nos communautés immigrées et c’est justement ce que fait ma loi. Elle précise aux prestataires de services la conduite prohibée et renforce les affiches qui orientent maintenant ces personnes vers la ligne directe du bureau d’assistance aux nouveaux Américains pour déposer leurs plaintes et pour le soutien juridique.

En outre, elle double les pénalités pour ceux qui profiteront toujours des immigrés en leur faisant payer des amendes comprises entre 500 $ et 10.000 $. Enfin, elle crée une déclaration des droits du consommateur en protégeant les immigrés contre la fraude. Je remercie la Coalition d’Immigration de New York et mes collègues qui ont travaillé étroitement avec moi sur ce projet de loi qui, une fois votée, aura un impact positif sur notre ville.”

Le maire devrait signer ce projet de loi d’ici la fin du mois.

[/column][end_columns]