ICE arrests 41,318 immigrants in 3 months | ICE arrête 41.318 immigrants en 3 mois

ICE arrests 41318 immigrants in 3 months

U.S. Immigration and Customs Enforcement (ICE) has arrested the past 3 months more than 41,000 individuals who are either known or suspected of being in the country illegally. This reflects an increase of 37.6 percent over the same period in 2016.

Between Jan. 22 and April 29, 2017, ICE Enforcement and Removal Operations (ERO) deportation officers administratively arrested 41,318 individuals on civil immigration charges. Between Jan. 24 and April 30, 2016, ERO arrested 30,028.

Nearly 75 percent of those arrested during this period in 2017 are convicted criminals, with offenses ranging from homicide and assault to sexual abuse and drug-related charges.

The arrest of aliens at-large in the community increased by more than 50 percent, from 8,381 last year to 12,766 arrests this year during the same period.

The arrest of convicted criminal aliens climbed nearly 20 percent, from 25,786 last year to 30,473 this year.

Violent crimes such as homicide, rape, kidnapping and assault accounted for more than 2,700 convictions.

ICE’s immigration enforcement activity has resulted in more than 400 arrests per day.

While these data clearly reflect the fact that convicted criminals are an immigration enforcement priority, Homeland Security Secretary John F. Kelly has made it clear that ICE will no longer exempt any class of individuals from removal proceedings if they are found to be in the country illegally. This is evident by the rise in non-criminal arrests over the same period, which increased from approximately 4,200 in 2016 to more than 10,800 in 2017.

Les agents de l’immigration des États-Unis (ICE) ont arrêté au cours des 3 derniers mois plus de 41.000 immigrés connus ou soupçonnés d’être illégalement dans le pays. Cela reflète une augmentation de 37,6 pour cent par rapport à la même période en 2016.

Entre le 22 janvier et le 29 avril 2017, les agents de ICE ont arrêté 41.318 personnes pour infraction aux lois sur l’immigration. Entre le 24 janvier et le 30 avril 2016, ICE a arrêté 30.028 personnes.

Près de 75% des personnes arrêtées pendant cette période en 2017 sont des criminels condamnés, avec des infractions allant de l’homicide, aux agressions, aux abus sexuels et aux accusations liées à la drogue.

L’arrestation d’immigrés dans la communauté a augmenté de plus de 50%, passant de 8.381 l’année dernière à 12.766 arrestations cette année au cours de la même période.

L’arrestation d’étrangers criminels condamnés a grimpé à près de 20%, passant de 25.786 l’année dernière à 30.473 cette année.

Les crimes violents tels que les homicides, les viols, les enlèvements et les agressions ont représenté plus de 2.700 condamnations.

Les activités d’application de la loi sur l’immigration de ICE ont entraîné plus de 400 arrestations par jour.

Bien que ces données reflètent clairement le fait que les criminels condamnés sont une priorité pour l’application de la loi sur l’immigration, le secrétaire à la sécurité intérieure, John F. Kelly, a précisé que ICE n’exemptera plus aucune catégorie de personnes se trouvant illégalement dans le pays de l’expulsion. Comme en témoigne la hausse des arrestations de non criminels au cours de la même période, qui est passée d’environ 4.200 en 2016 à plus de 10.800 en 2017.

Source ICE